DIY: Une suspension en macramé pour les plantes!

Les macramés pour suspendre les plantes fleurissent partout. Je me suis alors lancée dans la fabrication d’une suspension et j’ai trouvé ça tellement simple à réaliser que j’en ai fait pour toutes les pièces de la maison! C’est amusant à faire et très esthétique pour suspendre les plantes. Et nos plantes vertes s’y plaisent à merveille!

Pour accompagner mes macramés, j’ai choisi quelques plantes dépolluantes qui aident à purifier l’air et qui absorbent les polluants invisibles qui s’invitent dans nos intérieurs ! ( L’Aloé Vera, la Fougère de Boston et le Chlorophytum font partie de ces plantes, qui assimilent le formaldéhyde, ce polluant chimique le plus répandu dans nos intérieurs…).

Pour fabriquer vos macramés, vous pouvez utiliser de la corde toute simple ou de la corde à macramé que l’on trouve facilement dans les magasins de loisirs créatifs ou sur internet. Vous pouvez aussi prendre du sisal ou du raphia. Pour la chambre de Violette, je l’ai réalisé en trapilho. J’avais peur que ça ne soit pas aussi solide que de la corde mais ça a parfaitement fonctionné. Si vous le souhaitez et selon l’épaisseur de votre fil, vous pouvez glisser quelques perles en bois naturel, dans votre tressage. J’ai réalisé mes suspensions en quelques soirées, c’est plutôt rapide à confectionner!

Ci-dessous, je vous explique le pas à pas pour fabriquer un porte-plante et vous montre en photos ceux que j’ai réalisé!

Pour réaliser votre suspension en macramé, vous avez besoin de:

  • 44 mètres de corde
  • Une paire de ciseaux
  • 4 perles en bois naturel (facultatif)
  • Un mètre à ruban

Pour commencer: Coupez 8 morceaux de 5,5 mètres de corde. Marquez le milieu avec du scotch.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour les suspendre, j’ai réalisé des trous dans le plafond à l’aide d’une perceuse et j’ai fixé les suspensions sur un crochet. Comme nous habitons un dernier étage, faire les trous dans un plafond en béton n’a pas été une partie de plaisir mais avec un peu de patience, j’ai réussi à accrocher les macramés!

Je vous embrasse et vous souhaite un très beau week-end!

Marie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s